29 juil. 2011

Basile Niane, journaliste blogueur « De plus en plus, les journalistes cherchent leurs sources dans les blogs »

Considéré comme l’un des meilleurs blogueurs de la sous-région, Basile Niane est un journaliste passionné du net. Il est président de l’association des blogueurs du Sénégal et coordonnateur du projet avenue221.com. un projet mené par l’association AvenueAfrique.com et le réseau des blogueurs sénégalais. Entre cet ancien des radios Sud Fm et Océan Fm et le blogging, il y a une longue histoire d’amour. Dans cet entretien, il revient sur l’intérêt du blogging et l’engouement que ce phénomène suscite au Sénégal. 

Walf Grand-Place : Vous êtes un blogueur, mais c’est quoi un blog et qui doit être blogueur ?  

C’est difficile de donner une définition exacte du mot blog, car chacun y va avec sa propre conception. Un blog pour être simple c’est votre vitrine, votre lieu de discussion en ligne, c’est-a-dire votre journal personnel sur le net. Le blog est ouvert à chacun de nous. Il suffit d’avoir le net pour ouvrir un blog. Ça peut être un blog ou l’administrateur parle de vêtements, chaussures, ou raconte sa vie quotidienne, etc. Le blogueur n’est rien d’autre que la personne qui détient un blog. 

Quelles sont les conditions qu’il faut pour créer un blog ? 

il faut, avant tout, avoir le net et bien sur avoir un petit background sur les outils du Webs (facebook-twitter) et avoir une connaissance de l’ordinateur. Le blogueur n’est pas forcément un informaticien, mais il doit connaitre le minimum.

Quel est le lien en Facebook, twitter et le blog ?
Facebook et Twitter sont des réseaux sociaux accessibles à tous. On discute et on partage des informations. Ces deux réseaux sont les plus connus, mais il en existe d’autres. Aujourd’hui pour avoir une visibilité sur la toile, on est obligé d’être sur facebook ou twitter car ce sont des réseaux trop fréquentés par les internautes. C’est pourquoi vous voyez souvent des boutons de partage de facebook ou de twitter dans les articles des sites d’internet. On ne peut pas plus s’en passer à l’heure actuelle. Et quand je dis background, c’est juste pour dire que le blogueur doit connaitre le fonctionnement de ces outils. Par exemple ouvrir un compte twitter ou skype. Quelqu’un qui ne sait pas comment marche un ordinateur ou comment l’allumer ne sera pas un bon blogueur. Mais il faut savoir que le blog est différent du réseau social qui est le rassemblement d’une communauté sur la toile. 

Que doit contenir un blog et à quoi sert-il vraiment ?

Le blog peut tout contenir cela dépend de administrateur. Par exemple moi, j’administre des blogs et chacun avec sa ligne éditoriale. Parfois, c’est l’actualité générale, ou bien se sont les technologies ou autres choses. Le blog permet de s’exprimer, de dire ce que l’on ressent. Mais pour moi le blog te donne plus de visibilité, par exemple si je suis connu aujourd’hui c’est à cause de ma présence permanente sur le web.
Il parait que vous êtes l’un des meilleurs blogueurs de la sous-région ?

(Rires) Non, je ne suis pas le meilleur blogueur. En fait, il faut savoir qu’à l’intérieur de chaque internautes vit un blogueur caché. Il suffit de » l’activer et il s’allume. C’est vrai que j’ai eu à voyager grâce au blogging. Je forme les jeunes au blogging et je couvre tous les événements qui se passent au Sénégal. J’ai participé au sommet de la francophonie qui s’est tenu à Genève, et je blog sur la plateforme mondoblog de RFI 

Les Sénégalais connaissent-ils vraiment ce qu’est-un blog ? 

Pas tellement. Mais aujourd’hui avec le développement des Tic, le cercle des blogueurs sénégalais s’élargit. Je remarque que les blogueurs sénégalais augmentent à une vitesse exponentielle. Et je pense que c’est une bonne chose, car cela permet au Sénégal d’être présent sur le web et c’est important. Parce qu’on dit que les africains ne créent pas de contenus, mais consomment les contenus des autres. D’où l’importance de blogger. Et aujourd’hui si les chaines de télévisions comme France 24 parlent des blogueurs du Sénégal, je pense que c’est un progrès considérable. Allez sur twitter et cherchez le mot kebetu, vous verrez que le Sénégal à beaucoup de blogueurs. Et je rappelle qu’il faut vraiment avoir la passion pour être un blogueur.

Le blog peut-il concurrencer la presse en ligne ? 

Moi je pense que oui, dans la mesure ou, entre le journaliste et le blogueur, la différence ne réside que dans la déontologie. Et en général avec le blog, on est plus libre d’écrire ce que l’on veut, ce qui n’est pas le cas avec le site. Avec le blog, on est parfois anonyme. De plus en plus, les journalistes vont chercher leur source dans les blogs. Le seul problème dans les blogs, c’est peut être l’excès de la liberté d’expression. Car le blogueur est libre de dire ce qu’il sent. Mais si on analyse au fond, c’est aussi ce qui fait la quintessence du blogging.

Share & Enjoy