24 août 2009

vers un partenariat entre le senegal et la chine dans le domaine des medias

Sénégal et la Chine de vraient très prochainement signer des accords de partenariat dans le cadre d'échanges dans le do maine de la communication et des médias en particuliers, a révélé dimanche à Paris, le ministre séné galais de la Communica tion, M. Moustapha Guirassy qui revient d'une visite dans ce pays. « Avec mon homologue chinois, nous avons élaboré des pistes de collaboration et de partenariat avec le gouvernement chinois en ma tière d'information, entre les différentes presses des deux pays parce qu'on se rend compte que l'image de l'Afrique et particulièrement du Sénégal n'est pas particulierement portée par la presse chinoise », a déclaré M. Guirassy, en marge d'une rencontre avec des membres de la diaspora sénéga laise en France.

Pour lui, ‘‘l'Empire du Milieu'', « souffre aussi de cette même difficulté qui consti tue un obstacle ». « C'est une Chine qui est souvent présentée par d'autres, et au jourd'hui la volonté du gouvernement chinois, c'est que la Chine puisse être connue de l'intérieur par la presse africaine et sans intermédiaires », dit-​il. Outre l'acquisition de moyens techniques et matériels au bé néfices de médias sénégalais en particuliers la radio nationale afin de résorber les problèmes liés à « l'insuffisance en terme de couverture », la possibilité sera également offerte à des journalistes sénégalais et chinois d'effectuer des voyages dans les deux sens.

Ainsi des membres sénégalais pourraient, au-​de là des visites qu'ils seraient amenés à effec tuer dans ce pays, se voir oc troyer des bourses ou stages de perfectionnement dans les divers domaines de l''information et de la communication. La Chine est également, de l'avis du ministre sénégalais de la Communication, disposée à accompagner les médias de la presse écrite sénégalaise dans la résolution des difficultés liées au manque de papier.

« Il y a, au Séné gal, le problème du papier avec souvent une rupture de stock qui gêne énormément les organes de presse. Nous avons de bonnes raisons d'espérer en un appui de la Chine », a estimé M. Guirassy pour qui leurs homologues sont éga lement sensibles au difficultés que traverse le quotidien national ‘‘Le Soleil'' pour lesquelles « la Chine est disposée à accom pagner l'Etat du Sénégal pour trouver une solution à ses problèmes ».

Share & Enjoy