27 juin 2009

La "Jackson-mania" affole le web


Au lendemain de la disparition du "roi de la pop", les messages d'hommage et les ventes en ligne de musique ou d'objets "collectors" de l'artiste explosent. Décryptage d'un buzz planétaire


Le buzz est à l'échelle de la popularité du chanteur. Pour s'en rendre compte, il suffit de se connecter sur Facebook. En quelques heures, des centaines de groupes "R.I.P. - Rest in peace Michael Jackson" ("repose en paix Michael Jackson") se sont mis en place, avec parfois déjà des centaines de milliers d'inscrits.
Face à cet événement, le grand média de l'immédiateté est bien-sûr Twitter : sur le site de réseau social, chacun y va de son hommage, de son commentaire. Vendredi matin six des dix sujets les plus populaires sont liés à la mort du chanteur.
Le business "Jackson" repart
Sur Internet toujours, le business Michael Jackson bat son plein. Quelques heures seulement après son décès, trois de ses albums figuraient dans le top 10 des ventes d'iTunes. La tendance est la même sur Amazon mp3. Certains sites de vente en ligne, comme Fnac.com, mettent même en place des dispositifs spéciaux.
Enfin sur le site de vente aux enchères eBay, on voit apparaître un flot d'objets ayant trait à Michael Jackson : disques rares, sculptures ou dessus de lit. Il reste aussi toujours les places pour les concerts qui devaient avoir lieu cet été : mises en vente à des milliers de dollars jusqu'à hier, elles ne valent théoriquement aujourd'hui que le prix du papier. Mais c'est sans compter sur l'adulation de ses fans : un internaute vend ainsi "quatre places pour ce qui devait être le premier concert de Michael Jackson". Prix de départ : 1 000 euros.


Share & Enjoy