22 avr. 2009

Projet de loi contre la la pornographie infantile sur internet


Le gouvernement allemand a adopté, ce mercredi, un projet de loi pour lutter contre la pornographie infantile sur internet et donner un cadre légal à l'action déjà menée par les principaux fournisseurs d'accès. Concrètement, l'internaute qui tente d'accéder à l'un de ces sites obtiendra un message d'erreur, mais son adresse IP ne sera pas communiquée aux autorités.
correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

« Il fallait agir d’urgence ». Pour le ministre de l’Economie Karl-Theodor zu Guttenberg et ses homologues de la justice et de la famille, la fréquentation en augmentation des sites pédophiles sur internet impliquait une riposte.
Vendredi dernier, cinq importants fournisseurs d’accès représentant les trois quarts du marché en ligne avaient signé un accord volontaire avec la police criminelle fédérale. D’ici quelques mois, les utilisateurs qui souhaiteront consulter un site pédophile verront apparaître un panneau « stop » sur leur écran.
Ce mercredi, le conseil des ministres a adopté une loi visant à rendre ce dispositif obligatoire afin que son efficacité soit encore plus large. Le texte concerne en effet les fournisseurs ayant au moins 10 000 clients ce qui représente 97% du marché.
La nouvelle loi a été saluée par les organisations de défense des droits de l’enfant. Mais des voix critiques se sont aussi fait entendre estimant que ce type de dispositif pouvait être contourné en ne passant pas par les fournisseurs d’accès concernés par le nouveau texte.


Share & Enjoy