3 nov. 2008

Google et Yahoo pourraient renoncer à leur accord


La semaine qui débute pourrait sonner le glas des désirs d'association qu'ont manifesté Yahoo et Google depuis le printemps dernier. Les deux géants du Web pourraient en effet renoncer à leur accord. La faute, selon le Wall Street Journal, au DoJ (Departement of Justice) : l'équivalent américain de la Chancellerie, qui se penche depuis plusieurs mois sur les modalités de ce partenariat au travers duquel Google insèrerait des liens sponsorisés dans les pages de résultats de Yahoo, imposerait des conditions décourageantes aux deux acteurs. Dans un souci d'empêcher une association qui se traduirait par une mainmise sur la publicité en ligne contraire aux principes de la concurrence, le DoJ obligerait les deux protagonistes à dévoiler et faire valider par la justice américaine les moindres détails de leur contrat. Des conditions inacceptables, notamment pour Google, qui pourraient conduire les deux entreprises à tirer un trait sur leur projet.En abandonnant ce partenariat, Yahoo tirerait un trait sur une source de revenus estimée à quelque 800 M$ par an. Une manne pour une société qui, épuisée d'avoir lutté pour résister aux velléités d'acquisition de Microsoft pendant plusieurs mois, n'a pu que publier des résultats financiers en berne lors du dernier trimestre. Et s'apprête à supprimer plusieurs centaines de postes.

Share & Enjoy