26 sept. 2008

ATELIER PANOS A DAKAR : Diagnostiquer les maux et pronostiquer sur les remèdes T.i.c., médias et communication citoyenne


Des experts d’une dizaine de nationalités se sont retrouvés pour trois jours de discussions initiées par le Programme T.i.c. (Technologies de l’Information et de la Communication) de l’Ipao (Institut Panos Afrique de l’Ouest) à Dakar, afin de contribuer à la conception de nouvelles stratégies au regard des acquis dans le but de « bâtir un espace démocratique de communication pour le changement et la justice sociale.



Du jeudi 25 au samedi 27 septembre 2008, l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (I.p.a.o.) a invité des experts en Technologies de l’Information et de la Communication (T.i.c.) venus de dix pays que sont l’Afrique du Sud, le Bénin, le Burkina Faso, le Canada, les Etats-Unis, la France, la Namibie, le Nigeria, la Suisse et bien sûr, le Sénégal.
Cette rencontre a débuté, tel est un espace d’échanges de points de vue sur les enjeux-clés en matière de politique et d’usages des T.i.c. pour la justice sociale et la démocratisation de la communication, en Afrique et à un niveau international. Puis, la réunion a continué par des discussions sur la stratégie du programme T.i.c. de l’Ipao (priorités thématiques, partenariats, moyens d’action, etc.). Enfin, ce séminaire permettra aux participants de réfléchir sur les enjeux et tendances des politiques et usages des T.i.c. aux niveaux national, sous-régional, régional, continental et international, des enjeux des T.i.c. pour les médias et la communication citoyenne en Afrique de l’Ouest, particulièrement tout en abordant des considérations sectorielles sur le lien entre T.i.c. et gouvernance, élections et paix, diversité et globalisation. Des sessions analyseront en profondeur les priorités à définir, les activités à redéfinir, les actes, actions et réactions à finir pour une amélioration de la politique T.i.c.
Ce sont environ une quinzaine d’experts issus d’organisations-clés en matière de journalisme et d’enjeux des T.i.c. aux niveaux national, régional et international, ainsi que des chercheurs et des partenaires de développement (provenant de pays à la fois francophones et anglophones), qui participent à cet atelier.
source www.xamlet.net

Share & Enjoy