18 janv. 2011

Sénégal:Vers un conseil présidentiel sur la numérisation du secteur de la santé

Le président de la République, Abdoulaye Wade, a demandé lundi l’organisation, dans les prochaines semaines, d’un conseil présidentiel sur la santé en vue de réfléchir sur les possibilités de numériser ce secteur avec les possibilités offertes par la télémédecine. ‘’J’avais déjà exprimé ma volonté de procéder à une mutation de la santé pour qu’elle passe au numérique. 
C’est pourquoi je demande, dans deux ou trois semaines, l’organisation d’un conseil présidentiel sur la santé’’, a notamment dit Abdoulaye Wade qui présidait la cérémonie de réception d’un lot de matériels médicaux d’une valeur de plus d’un milliard. ‘’Aujourd’hui, a dit le président de la République, nous avons cette possibilité de passer à la télémédecine et d’avoir des hôpitaux modernes au niveau des régions et des départements pour développer les districts de santé au niveau des communautés rurales’’.

 Selon lui, ‘’cela permettra de faire en sorte que les malades qui sont à la base dans les communautés rurales puissent, par la télémédecine, être examinés par des sommités et des spécialistes qui sont dans les départements et dans les régions’’. Le président Wade souligne que l’acquisition de ce matériel composé entre autres d’une centaine d’ordinateur traduit sa ‘’volonté d’arriver à un système de santé qui embrassera la totalité de la population du Sénégal’’. A ce propos, le chef de l’Etat a souligné qu’avec toutes les infrastructures routières qui sont en train d’être construites au Sénégal et les établissements scolaires et universitaires mises en place à l’intérieur du pays, les médecins vont de plus en plus accepter d’aller en brousse. 
 ‘’Un médecin, qui a sa femme et ses enfants en ville, vous l’envoyez en brousse, qu’est ce qu’il va faire de sa famille ? Si nous créons toutes les structures pour que l’enfant né à Tambacounda puisse aller au collège, au lycée et puis à l’université, cela incitera les médecins à aller à l’intérieur du pays’’, a affirmé le président Wade. Les matériels médicaux réceptionnés lundi sont le fruit de la coopération multilatérale. Ils ont été acquis grâce au Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) et la coopération luxembourgeoise
Source APS

Share & Enjoy