28 déc. 2009

Les journalistes "Caméléons" débarquent !!!!!

le métier de journalisme perd de jour en jour sa valeur et son prestige. On constate de plus en plus, une communauté de journalistes à double face qui pollue l'atmosphère de notre environnement professionnel. Il y’ a des journalistes "caméléons" qui sabotent et qui n’ont plus de place dans la presse. Cette profession noble est presque à l'agonie . Il est donc temps de barrer la route à ces "hommes de médias" car la presse joue un rôle capital dans la société actuelle

Ils se reconnaissent ces soit-disant journalistes que se cachent derrière les hommes politiques ou ministres pour se remplir les poches. Ces « caméléons » ont fait de ce jeu honteux leur gagne pain. Ces journalistes qui passent tous leur temps à chercher des rendez-vous mielleux avec les autorités de la république ….. Qu’ils sont dangereux !ces journalistes « chasseurs de Perdiem » qui sont souvent bien habillés et qui sillonnent de conférence en conférence de presse pour se Justifiertaper de l’argent. Regardez les ! Ces trompeurs qui n"ont aucune formation. ils se lèvent un beau jour et!!! hoop !!!! le micro ou la plume. Non ! ca ne passera pas.

Des fois même on les compare à des ministres tellement ils ont l’art de parler. Ils se connaissent ces « nobles de tables » . Ils choisissent leurs proies tous les jours et ont des stratégies dangereuses .Ce sont eux qui nous tympanisent chaque jour dans les radios télés ou journaux de la place. Ce sont eux qui font semblant de critiquer les autorités étatiques tous les jours et après courent derrière ses derniers comme des chiens affamés.

Ce sont eux qui présentent souvent les grandes éditions. Ils attendent les "scoops" pour sortir de leur tanière pensant qu'ils sont les meilleurs ."Tchimm" en vérité ils cachent leurs stratégies dangereuses et leurs véritables identités. Pourquoi se portent –ils candidat dans notre presse s’ils savent qu’ils n’ont plus de place? NOn! ils ne savent pas qu’ils se foncent le doigt dans l’œil.
« kham nagnou lep » « On sait tout » comme on le dit souvent dans notre pays. Ici chaque geste, chaque stratégie est bien analysée.
Mais qu’ils sachent qu’on les surveille de prêt.
Chaque chose a son contraire. S'il y a des "faux" il y a aussi des "vrais".Il existe de vrais journalistes .On ne les oublie pas bien sur. Ces journalistes fiers et courageux, Ces journalistes qui n’accepteront jamais de l’argent sales de qui que ce soit. Des journalistes dignes. Il en existe également dan la presse et c’est a eux de lutter pour sauver cette profession prestigieuse, libre et démocratique qui n"est rien d'autre que le JOURNALISME
Nb: contribution d'un pauvre sénégalais lamda
Ce texte n'a pas été écrit par l'auteur du blog.

5 commentaires :

dierydiallo a dit…

c'est vrai, mais entre nous on sait qui est qui, qui fait quoi!

Anonyme a dit…

Ouais c'est un peu comme certains blogueurs qui s'autoproclament journalistes mais font des fautes à chaque phrase.

Anonyme a dit…

hé mon ga kou mér boko en tout ca en voyant cette phrase je vois que l'article blesse quand meme

Anonyme a dit…

c'est la liberté d'expression

Anonyme a dit…

mieux vaut s'autoproclamer blogueurs avec beaucoup de fautes dans chauque phrase que d'être un journaliste corrompu un journaliste qui n'ose pas dévoiler sa pensée et ses idées

Share & Enjoy