9 août 2009

Paysage audiovisuel sénégalais : Il est nécessaire qu’une autorité instaure un « must carry »

Nous assistons depuis quelques années à une diversification des acteurs du paysage audiovisuel sénégalais (PAS) avec la naissance de plusieurs chaînes privées et d’opérateurs de bouquets. Ce développement fulgurant est en soi une bonne chose, mais il faudrait un minimum de règles qui pourront aider à une meilleure pénétration de ces chaînes de télévisions dans nos foyers.

Il y a d’abord ce que l’on appelle les chaînes hertziennes, celles que nous recevons via la traditionnelle antenne communément appelé antenne « râteau » ou « sonett »., Elles sont au nombre de sept : Canal Infos News, RTS1, 2STV, RDV, SN2, Walf TV, Africable, . Le principe du « must carry voudrait que l’ensemble des chaînes de télévisions existantes sur l’hertzien soit repris par les opérateurs de bouquets (satellites, MMDS, IPTV). Cette obligation a d’abord été appliquée aux cablo-distributeurs en Europe pour des raisons environnementales car si dans un immeuble déjà desservi par le câble tout le monde installe une antenne râteau sur le toit, cela entraine une dégradation de paysage.

Pour s’en apercevoir, il n’y a qu’à se mettre sur un toit à Dakar et observer le spectacle impressionnant qu’offrent les antennes râteau, MMDS (TV5), « sonett » et parabole . Si le principe du « must carry » est appliqué, chaque foyer n’aurait plus besoin que d’une seule antenne. Mieux, les abonnés de la télévision par ADSL n’auront plus besoin d’antenne et ce n’est qu’à ce moment que le message véhiculé par le spot publicitaire serait vraiment pertinent : « Vous pouvez grâce à la télévision par ADSL, transformer votre antenne râteau en sèche linge ». Actuellement, si une personne s’aventurait à le faire, elle perdrait la chaîne RDV qui n’est pas reprise par CanalSat et donc pas présente sur l’IPTV d’Orange.

Alors où en sommes nous au Sénégal ? Comme dit un peu plus haut, le bouquet CanalSathorizons reprend l’ensemble des chaînes de l’hertzien sauf bien sûr la RDV du groupe Excaf (sa rivale qui exploite un bouquet MMDS). Excaf Telecom ne reprend que la RTS1 et RDV. Delta Net TV quant à elle reprend toutes les chaînes hertziennes sauf RDV (sa rivale sur le MMDS) et SN2 la deuxième chaîne de la télévision nationale publique.

Les opérateurs de bouquets ont été approchés à plusieurs reprises mais sont très réticents à dévoiler la procédure de reprise des chaînes hertziennes, si elle existe vraiment ! Le modèle économique le plus répandu voudrait que la chaîne hertzienne soit rémunérée par l’opérateur de bouquets pour sa présence dans ce bouquet, présence qui, il faut le rappeler, enrichit l’offre de l’opérateur.

Le Conseil National de Régulation de l’Audiovisuel (CNRA) a les prérogatives qui doivent lui permettre d’instaurer ce « must carry » qui permettrait aux sénégalais d’avoir une seule antenne sur leur toit (ou de ne pas en avoir du tout) et d’avoir la garantie de recevoir l’ensemble des chaînes hertziennes du PAS. Ceci permettrait aussi d’agir de manière non négligeable sur l’environnement en réduisant la pollution du paysage occasionnée par la prolifération d’antennes de toutes sortes sur nos toits.

AMF, Media Reguatory Affairs Specialist.

(Source : ITMag, 8 aout 2009)

Share & Enjoy