29 mai 2009

Salles d’opérations virtuelles pour une coopération internationale !


les spécialistes internationaux en chirurgie peuvent désormais opérer dans les hôpitaux du monde entier sans quitter leur propre pays. eLearning Africa 2009 a apporte la preuve le mercredi 27 mai 2009, lors d’un des événements de pré-conférence les plus attendus. Les Professeurs Cheikh Tidiane Touré et Bara Diop, à Dakar, en collaboration avec le Professeur Guy-Bernard Cadière, à Bruxelles, ont mis en place trois démonstrations pratiques de formation chirurgicale menées à distance à l’aide des moyens que leurs offrent les nouvelles technologiques. Que ce soit entre le Sénégal et la Belgique ou entre un centre hospitalier de Dakar et un centre de santé de la campagne sénégalaise, les nouvelles technologies éliminent les distances et permettent d’offrir à tous les étudiants et personnels médicaux, jusque dans les régions les plus reculées, un enseignement de pointe.


Télémentoring entre Bruxelles et Dakar

Un cours de chirurgie avec un professeur en Belgique et des élèves au Sénégal ? Avec les nouvelles technologies c’est désormais chose possible ! En exclusivité pour eLearning Africa, Professeur Guy-Bernard Cadière a fait la démonstration. Ses étudiants sénégalais ont assiste en direct à une colectomie, ou ablation du gros intestin réalisée par le professeur belge dans un hôpital bruxellois. Le spécialiste de réputation internationale assistera aussi une cholécystectomie coelioscopique, ablation de la vésicule biliaire, réalisée par le Docteur Cissé dans la salle de cours du service de chirurgie générale de l’hôpital A. Dantec de Dakar. Les deux opérations sont effectuées par vidéochirurgie, technique de pointe composée d’un système de visioconférence utilisant une liaison RNIS à 384 kilobits, ainsi qu’une colonne de coelioscopie munie d’une caméra. Le projet débuté en 2001 a pour but de montrer que les nouvelles technologies peuvent contribuer à améliorer la formation des chirurgiens.

Téléformation entre Dakar et Kaffrine

Le Professeur Cheikh Tidiane Touré et son équipe de médecins et infirmièresont réalisé dans la salle de cours du service de chirurgie générale de l’hôpital A. Le Dantec, à Dakar, la démonstration d’un pansement chirurgical. Les personnels paramédicaux du centre de santé de Kaffrine, une petite ville située au cœur du Sénégal ont assiste à la démonstration par vidéoconférence. Professeur et élèves sont reliés par un système informatique de pointe, une connexion ADSL de 10 Mégabits et un tableau « intelligent ». Une telle séance de formation à distance de personnels professionnels à des gestes médicaux est une première au Sénégal et a ouvert des perspectives nouvelles pour l’enseignement et la formation médicale sur l’ensemble du pays. L’expérience pilote menée à Kaffrine et à Sokone, pourra par la suite être étendue à d’autres structures de santé. Notamment, une expérience de téléexpertise radiologique entre ces deux villes et le centre hospitalier universitaire de Dakar devrait être mise en place.

Téléexpertise entre Dakar et Saint Louis
Connecter tous les hôpitaux régionaux du Sénégal entre eux permettrait aux spécialistes exerçant en milieu hospitalier d’améliorer leurs compétences de diagnostique et leur expertise grâce à une formation continue à distance. Le Professeur Bara Diop a presente les possibilités offertes par les technologies de l’information et de la communication à travers un exemple de coopération inter-hospitalière. Pour l’occasion, le centre hospitalier universitaire de Dakar Fann, d’où le professeur sénégalais a anime la séance, sera connecté à l’hôpital de Saint Louis, ville côtière au nord de la capitale.

Share & Enjoy