7 mai 2009

LES EAUX DE LA RADIO OCEAN FM EN PLEINS TROUBLES


les journalistes fustigent "les licenciements abusifs"

La radio privée Océan Fm 98.7 connaît des remous avec le licenciement de cinq journalistes, d’un animateur et des techniciens. La section du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (SYNPICS) de la boite fustige, dans un communiqué, ces mesures qu’elle qualifie d’abusives.

La section Synpics d’Océan Fm a « fustigé et dénoncé vivement les licenciements abusifs de cinq journalistes, d'un animateur et d'un technicien sans motif ni préavis ». Dans un communiqué les syndicalistes relèvent que le directeur de la radio n’a jusqu’à présent pas expliqué les motifs réels de cette décision ainsi que les critères selon lesquels ces travailleurs ont été licenciés. « Il s’est tout simplement limité à avancer des raisons économiques. Ni le syndicat, encore moins les responsables n’ont été associés à la procédure qui a été tout simplement bafouée. Les licenciés n’ont reçu que trois mois de salaires ce qui n’est rien d’autre qu’un manque de respect et de considération à leur égard », informe le document.

Et de dénoncer : « à Océan Fm, aucun employé ne dispose de contrat de travail, de bulletin de salaire et de couverture sociale comme le prévoit le Code du travail ».

La section Synpics a par ailleurs fait part de sa solidarité avec les employés licenciés. Elle annonce également sa volonté d’utiliser tous les moyens de recours pour que ces employés licenciés soient rétablis dans leur droit.

Créé en 2006, la radio Océan Fm est dirigée par Bamba Ndiaye, qui est par ailleurs le directeur de publication du Messager.
www.oceanfm.sn

Share & Enjoy