4 nov. 2008

Les licenciés accusent, la direction nie.


NETTALI।NET - Rebondissement dans l’affaire du licenciement des journalistes et techniciens à Canal infos, le collectif des journalistes licenciés a organisé une conférence de presse, hier, au siège du Synpics.


Bara Ndiaye, porte-parole des 20 journalistes et techniciens licenciés, réclame six mois d’arriérés de salaire, tout en accusant la direction de licenciement abusif.
Réagissant hier sur la RFM , le Directeur général, Vieux Aïdara déclare de ne pas avoir commis de licenciement abusif, car le contrat des journalistes est arrivé à terme, en ce mois de novembre 2008. Sur les Six mois d’arriérés de salaire, il leur demande d’apporter la preuve de leurs allégations. Ces derniers répliquent que les preuves sont détenues par la direction puisqu’ils étaient payés sur la base de décharges, leurs contrats étant des contrats de prestations de travail.
Selon des sources proches de l’affaire, l’inspection du travail avait demandé, il y a quelques mois, à la direction de Canal Info, de se mettre en règle, car les contrats établis entre elle et les employés, ne respectent pas les normes. Ces contrats en question sont arrivés à terme en ce mois de novembre, la direction en aurait alors profité pour les licencier. Selon toujours nos sources, le motif des licenciements a pour soubassement l’activisme débordant de certains journalistes au sein du Synpics.

Share & Enjoy