1 oct. 2008

L'accord Yahoo-Google validé par la Californie


L’accord publicitaire entre Yahoo! et Google, qui aurait été signé dans le but officieux d’échapper des griffes de Microsoft voulant racheter Yahoo!, fait toujours grincer des dents dans la firme de Steve Ballmer.

Aujourd’hui, l’affaire a pris une telle ampleur que la Commission Européenne enquête en même temps que le Département américain (DoJ) de la Justice sur cette affaire, alors que l’État de Californie défend ce projet auprès du DoJ.

Un accord controversé
Selon un courrier envoyé par 11 des 53 membres de la Chambre des représentants de Californie, une suppression de cet accord « pourrait nuire au marché de la publicité en ligne et du e-commerce. Si le DoJ bloque cet accord, nous craignons que la perspective d’un contrôle supplémentaire limite la signature de nouveaux partenariats. » Selon Microsoft, pourtant, cet accord est anticoncurrentiel.

Du côté de Google, Eric Shmidt affirme que ce partenariat est « non exclusif », mais ne devait pas être mis en valeur avant le début du mois d’octobre 2008. Cet accord, qui devrait constituer un revenu de 800 millions de dollars par an selon Google, est donc basé sur le partage de publicité, par exemple l’installation de publicités de Google sur les sites de Yahoo!

Share & Enjoy